Point sur l’été du Contrat de rivière Escaut-Lys

Point sur l’été du Contrat de rivière Escaut-Lys

Stages

Durant tout l’été, Sarah, notre animatrice s’est occupée de faire redécouvrir les joies du plein air et de la nature aux enfants de tous âges et tous horizons. Le Contrat de rivière Escaut-Lys a organisé son premier stage “découverte de la vallée de l’Escaut”  pour les ados au départ de la carrière de l’Orient et en partenariat avec la ville de Tournai. Sarah a ensuite co-animé des stages avec la Maison de Léaucourt, le Parc naturel du Pays des Collines, le Parc naturel des Plaines de l’Escaut et le Foyer Culturel de Beloeil. En tout, Sarah aura animé plus de 100 enfants durant ces mois d’été.

Mortalité de poissons

Depuis la grave pollution de l’Escaut, les citoyens sont de plus en plus attentifs à ce qu’il se passe dans l’eau ! Durant cet été, nous avons reçu de nombreuses alertes et sollicitations suite à des observations de poissons morts ou agonisants dans les plans d’eau et canaux de la région.

Ces mortalités et comportements sont dus à un phénomène bien connu : l’Eutrophisation. Il s’agit en réalité d’une augmentation de la charge organique dans l’eau. Cette matière organique en se décomposant consomme tout l’oxygène dans l’eau et les poissons s’asphyxient. Le phénomène d’eutrophisation a lieu lorsque différents facteurs sont réunis, notamment une grande disponibilité d’azote et de phosphore, ainsi qu’une température élevée de l’eau.

Ce phénomène est bien connu et nous tentons de le contrer. Nous réaliserons prochainement une vidéo explicative du phénomène et les moyens de s’en protéger.

ADNE

Suite à un premier recensement portant sur le triton crêté et l’Alyte accoucheur, un nouvel inventaire ADN-environnemental a été mis en place par le projet BNIP, mené par natogora.

Le CREL a été sollicité pour assurer le recensement dans des mares de Comines-Warneton. Les espèces recherchées sont toujours le Triton crêté et l’Alyte accoucheur mais également le Xénope du Cap.

En tout, 40 prélèvements ont été menés sur le territoire de Comines-Warneton

Plantes invasives

Depuis plusieurs années désormais, le CREL assure une mission de coordination de la gestion d’espèces invasives sur son territoire. De ce fait, la cellule de coordination mène également des chantiers elle-même. Cet été, la Berce du Caucase et la Balsamine de l’Himalaya. Des chantiers sur la Jussie ont également été menés en partenariat avec les Voies Hydrauliques et avec un coup de main de jeunes “été solidaire”.

On notera que l’on commence a observer les effets bénéfiques d’une gestion régulière et sur plusieurs années, en effet, certains foyers de Balsamines et de Berces tendent à diminuer.

Coulée de boue

Durant le mois d’aout, le village de Beclers a connu un gros épisode orageux menant à d’importantes coulées de boues.

Dans le cadre du projet « Culture du risque inondation », Martin a réalisé plusieurs diagnostics d’habitation et a mis sur les rails une coordination des acteurs sur la problématique dans le village.